English English Français Français Italiano Italiano

INFORMATIONS PRATIQUES

  • NOSY BE, L’ÎLE AUX PARFUMS

  • NOSY BE, L’ÎLE AUX PARFUMS

  • NOSY BE, L’ÎLE AUX PARFUMS

  • NOSY BE, L’ÎLE AUX PARFUMS

  • NOSY BE, L’ÎLE AUX PARFUMS

  • NOSY BE, L’ÎLE AUX PARFUMS

  • NOSY BE, L’ÎLE AUX PARFUMS

INFORMATIONS PRATIQUES

ADMINISTRATION (formalités et lois)

  • Passeport: Important, le passeport doit impérativement être valide plus de 6 mois avant la fin de la date de sortie de votre séjour. Dans le cas contraire vous serez refoulé. Compte tenu de certaines lenteurs administratives que nous connaissons, nous vous conseillons de vous y prendre à l’avance pour contrôler votre passeport et le cas échéant le renouveler.
  • Visa touristique: il est délivré par la police de l’air et des frontières à l’aéroport d’arrivée à Madagascar (Nosy Be ou Antananarivo selon votre vol). Visa valable 30 jours y.c vignette touristique 80.000 Ariary (environ 26 €, cours du change 1€ >3000Ar) .
  • Corruption : même si la corruption est réprimandée par les autorités Malgache, elle est hélas largement répandue et il n’est pas rare d’être “sollicité”. Ce n’est pas propre à Madagascar, on la rencontre aussi bien dans certains pays d’Asie comme au moyen Orient. Vous êtes un touriste en règle (passeport valide, rien de répréhensible à déclarer) donc ne cédez pas à une panique injustifiée et refusez poliment mais fermement de céder à toutes sollicitations.
  • Le tourisme sexuel est une atteinte à la dignité humaine, condamné par les lois Malgaches et Internationales. Toute personne résidant ou se rendant à Madagascar doit être consciente de la mise en application effective du texte de loi 2007-038 du 14/01/2008 qui prévoit des peines de 5 à 10 ans d’emprisonnement et/ou d’une amende de 1 500 € à 7 000 € pour pratique sur des mineurs.

Santé

A Madagascar, nous devons déplorer des conditions d’hygiène pour le moins précaires.

L’infrastructure médicale laisse beaucoup à désirer et nous suggérons à nos clients de conclure une assurance voyage qui prévoit en outre un rapatriement médical en cas d’urgence sur la Réunion, (qui compte de très bonnes infrastructures médicales) ou directement sur l’Europe.

Au niveau de la prévention, aucun vaccin n’est exigé par les autorités malgaches. Néanmoins, nous vous conseillons de prendre l’avis de votre médecin pour ce qui est :

  • Du traitement préventif antipaludéen
  • Des éventuelles vaccinations ((hépatite, tétanos-poliomyélite et typhoïde) qui sont recommandées

Néanmoins en cas de problème de santé, nous sommes en relation avec des médecins compétents.

Les pharmacies locales ne disposent en générale que des médicaments de base. Assurez-vous que vous disposez de suffisamment de vos médicaments spéciaux

Précautions élémentaires :

La première des règles : Faire attention à ce que l’on mange et à ce que l’on boit (jamais l’eau du robinet). Faire attention : aux crudités et fruits de mer surtout selon où l’on mange. Les petites gargotes sont sympas mais !!, de même ne soyez pas tentés par les repas langoustes avec soirée malgache sur la plage, proposés par les rabatteurs de plage : le plus sûr moyen de rester au lit 2 à 3 bon jours. Ici ou là, la bouteille d’eau devra être décapsulée devant vous

 Votre pharmacie :

Outre vos médicaments spéciaux (diabète, tension,…) il est bon de prévoir :

  • Un Anti-diarrhéique genre Tiorfan, Imédium,…, associé à un médicament pour la flore intestinale ; éventuellement un antidouleur pour traiter les troubles fonctionnels digestifs
  • Anti douleurs et fièvres : paracétamol, aspirine, méfenacide,…..
  • Antibiotique antibactérien à large spectre
  • Antiseptique local genre Biseptine en cas de coupures, éraflures,
  • Antiallergique en cas d’urticaire ou si vous êtes sensible au rhume des foins.
  • Gel lavant antibactérien sans eau. Pratique pour se laver les mains avant de passer à table en bivoucas
  • Pansements à découper, compresses, tampons ou ouate hémostatique (saignements de nez,…)

Votre médecin saura vous conseillé mieux que nous……

Accessoires (très) pratiques :

  • L’indispensable couteau suisse aux multiples lames ou l’opinel pour les inconditionnels
  • Spray et/ou lotion de qualité contre les moustiques et crème antihistamique
  • Crème solaire à fort indice de protection
  • Crème apaisante pour les coups de soleil,
  • Le chapeau et les lunettes bien évidemment
  • Lampes de poche (classique et frontale)
  • Les tongues et sandales seront très bien, mais n’oubliez pas des chaussures de marches légères pour ceux qui veulent faire la Montagne d’Ambre, l’Ankarana et les Réserves.
  • Des pantalons légers et chemises (conception anti-transpirante) à manches longues seront utiles lors des soirées en croisières, bivouacs ou camp pour ceux qui craignent les moustiques.

 Argent :

La monnaie officielle malgache est l’ariary abrégé souvent en Ar ((se prononce “ariar” et MGA dans le code des devises internationales).

Le taux de change varie plus ou moins autour de 1 EUR pour 3000, 3500 MGA selon les cours (voir www.bni.mg)

L’ariary remplace depuis 2005 l’ancien franc malgache (FMG) et 1 ariary vaut 5 fmg.

Attention, principalement sur les marchés et certaines boutiques ou selon quel vendeurr !;  les prix sont souvent sous-entendus en FMG, anciens francs malgaches. Lors de vos achats souvenirs, etc, il vaut mieux s’assurer de quelle monnaie… on parle Ariary ou Francs ?

Pour vous simplifier la vie, ayez toujours sur vous quelques petites coupures de 1000 et 2000 Ar.

Le Change principalement des Euros (difficilement des US dollars et exclue pour ce qui est des Francs suisses) est faisables auprès des agences bancaires et bureaux de change officiels. Il existe la possibilité “folklorique et sympathique” de passer par les “changeurs de rue” qui offre l’avantage d’avoir un change plus avantageux que celui des banques et surtout pouvoir changer même quand les banques sont fermées, bien que cela ne soit pas très…officiel et en conformité avec les lois.

Il faut savoir que l’argent dont dispose ces “changeurs” provient principalement des riches commerçants souvent indiens qui souhaitent disposer de devises fortes –les Euros – et sont prêts pour cela à perdre un peu d’argent au départ, d’où un taux favorable du change de la rue.

Si vous avez recours à ce genre de change, prenez d’abord soin de savoir le cours officiel – pour juger si l’offre vaut la peine – et …vérifier bien le montant qui vous est remis. Ne changez pas de grosses sommes à la fois pour ne pas à avoir à contrôler un paquet gigantesque de coupures malgaches (dans la rue ce n’est pas trop pratique !!)

Autre particularité les coupures de  100 et 200 € auront un change plus avantageux que les petites coupures !!

Les Retraits au guichet dans les agences  bancaires – BFV-SG et la BMOI –délivrent des avances sur

Les cartes Visa. Certaines agences ( !) de la BFV-SG ainsi que la BOA et la CA-BNI  acceptent également la MasterCard  mais rien n’est simple car un retrait implique un appel au service international des cartes (à l’ile de la Réunion) ce qui sous-entend une attente,  parfois assez longues pour la réponse.